Les stages
Les entraînements
Les courses
Les pilotes
Trucs, astuces pour la piste

Le compte rendu
Les photos du jour 1
Les photos du jour 2

 
Stage 1 au Mans en mai 2010 - Jour 1
Par La Salamandre
Les forces en présence !

Aymeric
Tout d'abord, un grand coup de chapeau à Aymeric qui n'avait jamais fait de moto sur route depuis son permis... Il a commencé par un stage... Moi je dis, faut le faire ! Les début ont bien sûr été laborieux mais le deuxième jour, il aurait pu en épaté quelques uns...

Son commentaire :
Salut à tous, pour ce week end de stage 1 au mans, ce fut pour moi une expérience exceptionnelle. Sachant que je n'avais pas touché une moto depuis l'obtention de mon permis en décembre, cela a été la découverte totale pour moi. A vrai dire même le moniteur Damien a eu peur quand il a entendu ça :).
J'avais beaucoup d'appréhension sur ce WE qui s'annonçait plutôt chargé et mouvementé. C'est pourquoi je tiens à remercier tous les tontons qui étaient avec moi pour me soutenir et me rassurer.
Cette expérience est à conseiller à toutes les personnes désireuses de faire du circuit ou même de la moto est tant que loisir. La structure et l'encadrement du stage est très adapté au différent niveau. En plus des moniteurs de stage, on a pu profiter de l'expérience des tontons accompagnateurs, qui ont su nous motiver et corriger.
Au niveau du logement, Théval est un endroit très nature et agréable avec des propriétaires (Alain et Marie) qui ont le sens de l'hospitalité et de la bonne bouffe :).
Une fois de plus je remercie les tontons pour leur bonne humeurs et leur franche déconnade.

Tof
Nouveau permis également, 6 mois, mais à la différence d'Aymeric, il roule tous les jours, ce qui ne retire rien à sa témérité de monter si rapidement sur la piste, en plus il a un style agricole que plus d'uns pourraient lui envier !

Son commentaire :
Bon je ne vais pas revenir sur les conditions générales, un seul mot TOP, hébergement, circuit, prof, ambiance, que du tout bon, certes quelques bretons décervelés sur le stage mais on à même réussi à les emmerdés sur les tours libre et ça c’était trop cool. Je voudrais juste remercier de tout cœur tout les accompagnateurs et participants « tonton » à ce stage, pour dire à ceux qui hésite encore, que vous auriez franchement tort de vous privez de ces deux journées, et peut importe que vous deveniez les Valentino Rossi de la Sarthe, c’est juste un prétexte immanquable pour passer un week-end inoubliable.
Je vais donc juste vous parler de ces trois tours sur le Bugatti, et ça …
Vous arrivez tout d’abord dans les stands comme si vous entriez dans un stade immense, vraiment énorme, nous avons eu de la chance nous étions énormément entouré pour ce stage, il y avait plus d’accompagnateurs ce samedi que de stagiaires sans compter les commissaires, mécano, pilotes de monoplace qui nous avait cédé le circuit pour la demi heure, bref on se sentait moins seul.

Petit brief sur le fonctionnement, vous roulez cool, découverte du circuit, pas de folie, etc., etc., et moi je me dis, ouais il a raison autant profité du paysage, de la piste, emmagasiner le plus de souvenir possible. Donc démarrage, première et hop, on part comme sur une balade « tonton » cool, décontracté, sortie des stands, on s’attaque gentiment le S Dunlop, putain ça grimpe ce truc et c’est pas si large que ce à quoi je m’attendais. Petite bosse en haut du Dunlop, je suis toujours les gus devant moi en faisant gaffe au trajectoire qu’ils prennent, je dois avouer que je ne vois pas grand-chose du décor environnant, et j’aurais du me méfier, j’étais partie pour une balade limite bucolique et au deuxième virage je suis déjà entrain de regarder les trajes, ça va être chaud… On continue tranquillement. Le plus impressionnant au départ c’est surtout le relief, ça monte, ça descend, virage à moitié aveugle, vraiment curieux par rapport au circuit Maison blanche, pour le moment tout baigne j’arrive à suivre les GSXRRR, CBRRR, RRRRSV… Virage de la Chapelle, sympa, ça descend terrible, on continue sur un petit bout droit avec au bout un grand gauche en descente tout en accel, celui là, j’adore ! Au bout gros freinage pour un 180 à droite , hum c’est serré là quand même en arrivant vite ça doit vraiment être chaud, un bon bout droit avec au bout une chicane, de nouveau un bout droit et au bout une sorte de grand S et là je percute sur 2 points : le premier c’est que j’ai quasi perdu de vue les mec de devant, tant mieux je suis seul au monde, et ensuite j’arrive a la fin du circuit je commence à revoir les tribunes, bon je termine tranquille et arrivé dans la ligne droite des stands, je lâche mes 77 poneys à l’attaque de ce monument, à donf total sur la ligne droite j’arrive dans la montée de Dunlop merde ça tourne ce truc et putain j’arrive vite la dedans. Debout sur les freins, et merde, je suis raide arrêté au beau milieu de la montée, bizarre, faudra que je m’en souvienne, je repars poignée soudée car j’ai l’impression que le mec devant moi à du faire la même connerie, je suis remonté dessus comme une balle, et lui je vais me le faire avec son CBR 1000, GRRRR, banzai, je finis par lui collé au derche dans le virage de la Chapelle et je me le mange à l’entrée du musée. Allez hop au prochain, je me suis fais prendre complètement au jeu, j’ai même l’impression que ma brêle à changer de voix dans cet univers, elle chante plus haut, ça déchire, raccordement et hop je repars pleine bille sur la ligne droite des stands, et là, sorti de je ne sais pas où, je vois une espèce de missile blanc qui avait étonnement la voix que je croyais sortie de ma pétoire, Aymeric, l’enfoiré, 4 mois de permis, pas de bécane, il se fout de moi. L’honneur des anciens est en jeux, pas question de relâcher, je rentre dans la montée du Dunlop à fond intégral, bon ok, 190 pour ma brêle mais je vous jure que là j’ai bien cru que j’allais salopé la combi de Régis (que je remercie du fond cœur), ma bécane c’est mise à saucissonné dans tout les sens, j’avais l’impression que l’avant et l’arrière n’était plus soudé, je ne sais même pas comment j’ai fais pour passer le S Dunlop que j’ai transformé en Z au passage, mais j’ai rien cassé, pas fini dans les bacs et je me suis quand même refarçi Aymeric, non mais… Ceci étant dit, j’ai du lui faire peur parce qu’il est resté derrière tout le reste des tours, je dois dire qu’après ça j’ai roulé tout de même un poil plus cool, c’était chaud, mais c’était bon, comme le dit souvent la copine de foufoune ;-).
Pour finir, et après ces trois tours, petit passage par la salle de contrôle où Damien nous explique gentiment qu’il limite maintenant les tours au Bugatti à trois parce qu’à partir du quatrième les mecs pètent un câble et partent dans tous les sens. Ah bon ????.
Voilà mon trip sur le Bugatti, et j’ai vraiment adoré ce week end, et je tiens de nouveau à remercier tous les gens grâce à qui cela a pu se faire.

Piwi
Encore un nouveau permis.. C'est une épidémie ! Lui aussi roule tous les jours ou presque, seule, la neige l'arrête mais il faut dire qu'il travaille à l'autre bout de la région parisienne... Ça motive ! Je sais de quoi je parle...

Son commentaire :
Je ne parle que pour moi mais, j'ai adoré, même s'il est vrai que comme disait Régis en fin de premier jour tu te demandes ce que tu fous là, parce que t'as absolument pas le niveau !!
Mais au deuxième jour, soit parce que je me suis amélioré soit parce que j'assumais mon faible niveau (je laisse les autres en juger), j'y ai pris beaucoup de plaisir et quelques frayeurs sur le Bugatti (et oui on a eu nos trois tours perdu sur une piste d'aérodrome avec tous en plus gros que sur maison blanche !! --> je suis pas prêt de m'engager sur les 24H !! ).
Sinon les "profs", Damien et Patricia étant super patients et pédagogues, je pense avoir appris beaucoup sur ce WE (y compris la présence de muscles dans les jambes, oubliés depuis le temps ou je faisais du dériveur sportif).
Je rassure tout de même les pilotes tontons, je suis encore loin de venir vous énerver sur les pistes, et que Yan se rassure ses sliders lui seront rendus dans le même état que lorsqu'il me les a donné (la combarde aussi d'ailleurs). À ce sujet merci a Yan et Bilbo pour m'avoir habillé tout le WE (sur la piste !! les slips et chaussettes étaient à moi :) )
Un grand merci aux accompagnateurs, Lolo, régis, zaza, foufoune et Hervé (j'oublie personnes, j'espère) qui ont fournis les conseils, les clopes, l'eau, la bonne humeurs, les photos et tout et tout...
Merci aussi aux trois autres tontons pré-poireaux, Olivier (Tibio : ça y'est c'est officiel !!),  Aymeric et Christophe, qui ont assistés à ce stage, je me suis senti moins seul sur la piste avec ces bourrins de bretons !!.
Un compte rendu collaboratif sera certainement rédigé lorsque nous auront les films et photos prises par nos gentils accompagnateurs.
En attendant, que tous ceux qui hésitaient à faire le stage, allez-y, c'est vraiment bon et en plus on est logé dans des conditions excellentes a Théval : bonne bouffe, super cadre (des rats gondins gros comme des chats eux même gros comme des castors en bord de Sarthe !!) et super accueil de Alain et Marie.

Tibio
Nouveau propriétaire de la pizza de l'ex président, il découvre également la piste... Vu son expérience de la moto, il aurait du mettre la misère aux autres... Mais bon, chacun fait comme il veut, enfin plutôt comme il peut et là aussi, je sais de quoi je parle...

Son commentaire :
C’est vrai que les deux jours de stage étaient exceptionnels. On a eu beaucoup de chance car on n’a pas eu d’eau ! J’ai commencé à chercher un poly pour le CBR, il faut qu’il soit prêt pour le 14 juin, on ne va pas s’arrêter en si bon chemin.
C’est vrai un grand merci aux accompagnateurs, Lolo, Régis, Hervé, foufou et Zaza pour toute l’aide qu’ils nous ont apportés et aux conseils supplémentaires qui nous a permis de passer de triple poireaux à double poireaux !
C’est vrai Piwi, c’était des bons bourrins ces bretons et merci à vous trois sur la piste, c’est mieux de tourner avec quelques tontons !
Bon bah apparemment, Tibio est officiel, il y a des jours où on ferait mieux de se faire tout petit !!

Le premier jour
La soirée qui précède le premier jour de stage est toujours un peu particulière...
L'alcool non bu ne donne pas l'air intelligent...
La sagesse de l'ancien...
... pendnant que les petits jeunes se la font détendue...
D'un autre côté, ceux qui ne tournent pas n'ont pas l'air plus intelligent !
... Mais non le vieux n'est pas tendu... Et pourtant, il ne roule pas !!!!
Le briefing... Là où la tension monte...
Photo 032 Bon bah, c'est parti !
Photo 033 Tof, droit comme un I sur mon ancien bolide, qu'est-ce qu'il lui a mis, le salopard, moi qui en avait pris tellement soin... Jamais dans les tours, jamais plus de 5 000 tr/mn...
Photo 034 Enfin ! La moto de l'ex-président va vite ! Comment ça je ne suis pas sympa ?...
Photo 035 Il va falloir arrêter la promenade...
Photo 047 Premier atelier : le déhanché...
Photo 055 Ah ouais... Quand même...
Photo 057 .. il y a de l'idée...
Photo 079 ... enfin presque...
Photo 077 ... beaux débuts !
Photo 089 Premières impressions mitigées...
Photo 090 ... voire très mitigées...
Photo 091 ... Mais l'ancien à l'air de s'éclater !
Photo 092 Aymeric, lui, a l'air tendu, mais je vous rappelle que c'est la premi!rère fois qu'il refait de la moto depuis le permis !!!!
Photo 198 Pour un début, c'est loin d'être ridicule !
Photo 188 Tibio à l'attaque !
Photo 194 Mais il prend de l'angle notre débutant !
Photo 204 Allez Piwi ! On sait que tu peux le faire !
Photo 229 C'est pas sympa de la pert du moniteur, de se moquer !!!
Photo 255 Comme ils sont beaux...
Photo 256 ... nos débutants...
Photo 257 ... il va falloir se méfier...
Photo 254 ... de ces nouveaux pistards !!!!
Le deuxième jour
IMG_0002 Pressé d'en découdre, Aymeric ?
IMG_0004 Lui aussi...
IMG_0005 Piwi et sa bête de course...
IMG_0008 Mais oui mon Lolo, un jour toi aussi tu feras de la vraie moto !...
IMG_0022 Que de spectateurs !!!
IMG_0040 Les fainéants se traînent le cul en boitacon...
IMG_0052 La piste, ça commence par la marche pied avec un style un peu particulier... Désolé Patricia...
IMG_0146 L'activité principale du Tontons, arrosé tout ce qui est à côté du bitume sur lequel il roule, en balade sur route comme en stage sur piste !
IMG_0160 Et voilà les arsouilles sur le Bugatti ! Quelle chance !!!
IMG_0162 Ils sont beaux !!!
IMG_0229 Là, il m'impressionne mon chef préféré !!!
IMG_0238 Tu es beau Piwi !!!
IMG_0258 Remets toi Patricia, ce n'est pas si catastrophique que ça...
IMG_0276 Cette moto n'a jamais pris autant d'angle... Vince si tu me lis... Moi aussi je t'aime !
IMG_0278 Aymeric, pour un début, c'est bien... Mais bon, il faut que tu prennes de l'expérience et que tu progresses encore...
IMG_0294 Les pisseurs chicaneurs..
IMG_0296 ... sont de retour... Comme toujours !!!
IMG_0300 Les vrais pistards donnent des conseils aux néophytes... Bah quoi, moi aussi, j'ai aussi droit de me la péter, non ?
IMG_4035 Ils ont studieux...
IMG_4118 Comme un avion sans aile...
IMG_4162 Foufoune au volant de son véhicule préféré...
  Vous étiez trop beaux... Quand remettez-vous ça ?
Eparpillés aux quatre coins de la piste façon puzzle